8 Heures d’Oschersleben : Honda F.C.C. TSR s’impose

Josh Hook, Freddy Foray et Mike di Meglio auront livré un véritable sans faute à Oschersleben pour s’offrir leur deuxième victoire de la saison et continuer à croire en leur chances de conserver leur titre mondial fin juillet, à Suzuka. Une nouvelle course tendue et riche en rebondissements qui aura éliminé plusieurs gros bras du championnat de la course au podium, à l’exception de la Kawasaki n°11. Jérémy Guarnoni, Erwan Nigon et David Checa auront effectué une course sage après leur déconvenue de la Slovaquie pour prendre la deuxième place à 1 tour de la Fireblade n°1 et ainsi prendre la tête du classement provisoire des mains du SERT.

L’équipe de Dominique Méliand a ainsi payé cher les deux chutes de Gregg Black et se contente de la dixième place sous le drapeau à damier tandis que la Yamaha du YART a elle cassé son moteur dans le dernier quart de course alors qu’elle était en tête. Un incident qui, en laissant de l’huile sur la piste, a également mis fin à la course de la Honda Endurance Racing avec la chute de Yonny Hernandez. Dans le clan BMW, c’est Mathieu Gines qui allait à la faute en début de course en venant percuter la Kawasaki n°33.

Des faits de course qui ont finalement laissé le champ libre à la Yamaha Viltaïs qui monte sur son premier podium en EWC devant la première machine Superstock du team Moto Ain. Une quatrième place scratch qui permet aux hommes de Pierre Chappuis d’être sacré champion du monde de la catégorie, à égalité de points avec la BMW GERT56, au bout d’un final extrêmement tendu. La BMW n°21 complète le Top 5 à domicile.

dapibus fringilla neque. quis, dolor elit. vulputate, sem, libero. ut