Suzuka et les enjeux FIM EWC

64 équipes sont attendues sur les Suzuka 8 Hours Grand Finale le 29 juillet. Au départ, les machines d’usines japonaises vont côtoyer des équipes nationales privées ainsi que neuf des meilleures équipes inscrites sur l’intégralité du championnat du monde FIM EWC 2017-2018.

Alors que les teams officiels japonais rivalisent déjà en affichant des équipages de pointe et ne visent que la victoire aux Suzuka 8 Hours, neuf équipes engagées sur l’ensemble de la saison seront au départ à leurs côtés pour défendre une place sur le podium mais également leur position au classement au championnat du monde d’Endurance FIM EWC 2017-2018 sur cette ultime épreuve des Suzuka 8 Hours Grand Finale.

Leader du classement provisoire après deux victoires cette saison aux 24 Heures Motos et aux 8 Hours of Oschersleben, la plus en vue de ces équipes est le F.C.C. TSR Honda France. Premier team japonais à prétendre à la couronne mondiale en Endurance, le F.C.C. TSR Honda France joue cette finale à domicile. Déjà vainqueur de l’épreuve à trois reprises et 3e des Suzuka 8 Hours l’an dernier, la Honda #5, confiée cette année à Freddy Foray, Josh Hook et Alan Techer, a le podium en ligne de mire mais défendra en priorité le titre mondial face au GMT94 Yamaha.

Pour la meilleure place sur le podium mondial
L’équipe Yamaha française, championne du monde FIM EWC en titre et 11e l’an dernier à Suzuka avec David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio, défend sa couronne avec le même trio. Victorieux au Bol d’Or, le GMT94 Yamaha compte reprendre à Suzuka les 10 points qui le séparent du F.C.C. TSR Honda France au classement provisoire mondial.

Honda Endurance Racing, 3e au classement mondial à 37 points du leader, a aussi une belle carte à jouer mais va devoir se passer de Gregory Leblanc, blessé au dos lors d’un roulage. L’équipe Honda anglaise doit donc trouver un coéquipier de pointe pour compléter son équipage composé de Sébastien Gimbert et d’Erwan Nigon.

Un duel BMW en vue
Deux BMW sont au coude à coude au classement mondial, Mercury Racing et NRT48. L’équipe tchèque Mercury Racing a pris la 47e place l’an dernier aux Suzuka 8 Hours. Mercury Racing doit encore annoncer son équipage alors que Karel Hanika est incertain (clavicule cassée). L’équipe allemande NRT48 fera sa première apparition avec Kenny Foray, Peter Hickman et Julien Da Costa. Objectif, reprendre les deux points qui la sépare du Mercury Racing pour entrer dans le Top5 mondial comme meilleure équipe BMW au championnat du monde FIM EWC 2017-2018.

Pour conclure sur une note positive
Poursuivi cette saison par des soucis de freinage, le Suzuki Endurance Racing Team jouera tout pour une remontée au classement mondial. Il faudra donc suivre l’évolution de Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black au guidon de la Suzuki #2. Cette équipe française aux 15 titres mondiaux a déjà terminé au pied du podium des Suzuka 8 Hours en 2015 et 2013 mais a aussi gravé son nom au palmarès de l’épreuve japonaise en remportant les  Suzuka 8 Hours 1983.

Autre équipe qui aura à cœur de conclure cette saison sur un bon résultat, le Bolliger Team Switzerland est au départ avec Roman Stamm, Robin Mulhauser et Sébastien Suchet. L’équipe 100% suisse pointe régulièrement dans le Top15 à l’arrivée des Suzuka 8 Hours.

Coup d’éclat du YART Yamaha
13e au classement mondial après deux résultats blancs au Bol d’Or et aux 24 Heures Motos, le YART Yamaha vise le coup d’éclat à Suzuka. 5e l’an dernier, 4e en 2016, l’équipe autrichienne est armée pour animer la tête de course avec Broc Parkes, Marvin Fritz et Takuya Fujita. Comme le Yamaha Factory Racing Team, le YART Yamaha n’a que la victoire à Suzuka en ligne de mire.

18e au classement mondial, le Motobox Kremer Racing a pris ses habitudes aux Suzuka 8 Hours. Engagée chaque année depuis 2013, cette équipe privée allemande est allée au bout de toutes les éditions au Japon en pointant entre la 27e et la 38e place à l’arrivée.

Certaines de ces équipes prendront part aux tests organisés sur le circuit de Suzuka les 5 et 6 juillet et du 10 au 12 juillet. Les essais officiels de la 41e édition des Suzuka 8 Hours débuteront le 27 juillet.

Suzuka 8 Hours – Liste provisoire des engagés

elementum massa leo. odio mattis accumsan justo